La cave

Le nom « Rochefort » vient du latin « Roca Fortis » et désignait le roc fortifié où les paysans des alentours venaient se réfugier lors des attaques des bandes armées du Moyen-âge. De la forteresse, il ne reste aujourd’hui que peu de traces. En revanche au sommet du roc, le Castelas, l’église du XIIème siècle domine fièrement toute la plaine et veille sur le vignoble rochefortais.

En 1933, Rochefort-du-Gard devient l’une des premières communes à être agréée et incluse dans la toute jeune Appellation des Côtes du Rhône qui sera officiellement reconnue en 1937 à l’instigation du Baron Le Roy.

En 1952, un groupe de propriétaires viticulteurs de Rochefort-du-Gard soucieux de mutualiser leurs efforts afin de bénéficier au maximum d’un terroir inclus dans l’appellation des Côtes du Rhône, décide de créer la cave coopérative le 12 juillet 1952 sous la présidence de Monsieur Joseph Vache, l’acte de dépôt est enregistré sous le nom des Vignerons du Castelas pour une durée de 50 ans.

L’inauguration de la cave a lieu trois ans plus tard en 1955 à la veille des vendanges.

Le Baron Le Roy, présent ce jour-là, rappelle à cette occasion sa philosophie viticole : « Moins de vin mais meilleur … ». Cette citation est encore inscrite aujourd’hui sur le mur de la cave.

Les surfaces viticoles de la cave représentent 450 hectares au total principalement en appellation Côtes du Rhône, présentant quatre typicités de sols bien distincts : Les sols profonds sur épandages caillouteux, les sols de marnes, les sols sableux, et les sols à terrasses Villafranchiennes. Ces quatre typicités de sols viennent jouer un rôle important sur les qualités gustatives des raisins.

La réglementation de l’appellation Côtes du Rhône admet l’utilisation de 21 cépages, 13 Noirs, 8 Blancs, certains à titre principal, d’autre à titre secondaire. Les Vignerons du Castelas produisent à hauteur de 47% de la production total du Grenache Noir, à 15% du Syrah…

On compte 42 coopérateurs répartis sur cinq communes, Rochefort-du-Gard, Saze, Tavel, Domazan et Pujaut.